Linky, réunion de Ceret

Le 27 mai à Céret s’est tenue une réunion à propos du compteur Linky.

La réunion a commencé par la projection d’un film « On n’est plus des pigeons » diffusé le 30 mai sur France 4 (chaîne 14) et qui peut-être visionné en cliquant sur le lien joint :

http://www.france4.fr/emissions/on-n-est-plus-des-pigeons/enquete/linky-le-compteur-qui-fait-polemique_462425

Différents intervenants ont mené ensuite le débat à partir de témoignages de personnes présentes dont une victime du Linky espagnol, un membre de l’Association « Perdons pas le fil », Association ayant vu le jour lors des premiers démontages des cabines téléphoniques publiques au nom de la défense du handicap, l’électro-sensibilité qui peut tous nous concerner car on ne naît pas électro-sensible, on le devient après des expositions répétées. Depuis l’apparition et le développement de la téléphonie mobile puis de la 2,3G de plus en plus de cas de personnes électro-sensibles sont détectés.

Des précisions ont pu ainsi être apportées quant au déploiement de cette technologie qui devrait sur notre village intervenir en juin 2019.

Certes cela semble loin mais des déploiements intempestifs peuvent toujours intervenir notamment si beaucoup de personnes s’opposent à l’installation !

Voici donc un résumé des informations collectées :

  • Les compteurs Linky seront regroupés par « grappe » de 50 à 60 compteurs et reliés à une antenne de téléphonie mobile qui communiquera avec par Wifi avec ERDF, donc un nombre important d’antennes sur les villes et les villages. Si les antennes actuelles font débat, que penser de ce déploiement massif ?

  • Un compteur défaillant par grappe entraînera la mise hors service de tous les autres compteurs, donc des risques accrus de pannes.

  • Les habitations en sites isolés seront équipés d’un compteur Wifi encore plus toxique.

Au chapitre facturation :

  • Actuellement ERDF propose des contrats aux particuliers couvrant des plages de 3 kws, dépasser occasionnellement l’ampérage alloué n’apparaît pas dans notre consommation (démarrage d’un appareil qui nécessite juste une forte consommation au démarrage comme un réfrigérateur mais ensuite se régule). Avec le nouveau compteur aucune marge de dépassement minime ne sera possible, un contrat supérieur sera immédiatement proposé ou la coupure est assurée.

  • Les factures sont appelées à augmenter pour plusieurs raisons :

  1. déréglementation des heures pleines et des heures creuses, le tarif « heures pleines, heures creuses » sera en fonction de la demande, plus la demande sera forte (périodes froides par exemple) plus le taux sera élevé. Pour être informé du tarif pratiqué il faudra soit surveiller en permanence sa consommation en allant sur le site internet, soit avoir des appareils connectés !

  2. Pour pouvoir bénéficier de tarifs avantageux il faudra nécessairement être équipé d’appareils connectés, qui pourront recevoir le signal électrique correspondant, un investissement conséquent pour beaucoup.

  • Les contrats seront plus chers mais proposeront tous des services supplémentaires (alarmes de surveillance par exemple) !

Mode de fonctionnement :

  • Le compteur Linky émet 2 minutes par jour en direction de l’antenne relais (émission Outdoor) mais émet en continue à l’intérieur des habitations (émission Indoor).

  1. L’émission radiative issue du CPL sera permanente parce qu’elle vise à contrôler en temps réel notre consommation donc à rechercher les appareils en fonctionnement. Les émissions des autres compteurs ne pouvant être bloquées, elles s’ajoutent les unes aux autres.

  2. Les perturbations générées par le CPL sont telles que certains services ne seront pas équipés avec ce compteur pour raisons sanitaires, technologiques. C’est le cas des ambassades depuis le refus de l’ambassade des USA (crainte de piratage de données, d’intrusion dans le système défensif) qui a fait « tache d’huile », les hôpitaux (brouillage de l’appareillage médical, notamment pour les porteurs de pacemakers (il y en a des « connectés »), les gendarmeries, les sites de l’Armée, les casernes de pompiers … à titre d’information l’OTAN interdit sur tous ses sites l’emploi du CPL !

  • Les compteurs Linky ne sont pas tous fabriqués en France et leurs composants proviennent de différents pays dont la Chine, les USA … certains éléments sont équipés de puce RFID ! Ce n’est donc pas de la science fiction que de penser que le Linky est une technologie intrusive favorisant les hackers, le phishing !

A noter que :

  • Les dommages liés aux champs électromagnétiques sont exclus des risques assurés par les compagnie d’assurance, les maires, en qualité de premier magistrat et de propriétaire des réseaux électriques (ou communautés de communes), pourront voir leur responsabilité engagée notamment quant aux dégâts sanitaires liés aux antennes relais de téléphonie mobile ou aux dégâts matériels lorsque le compteur aura été installé sur une installation électrique vétuste.

Ce qu’il est possible de faire d’ors et déjà est de :

  • Informer par courrier AR les prestataires de service (ERDF et l’organisme sous-traitant mandaté par ERDF pour intervenir sur son compteur) de son refus de se voir imposer le compteur. (modèles de lettres disponibles sur différents sites)

  • Si des doutes existent quant à la fiabilité d’une installation électrique, compte-tenu des risques d’incendie lié à la superposition d’un signal CPL en sus de la fréquence de 50 Htz, il peut être utile de faire réaliser un audit pour tester l’installation.

  • Faire faire une notification par un huissier pour signifier son refus du compteur (c’est l’huissier qui envoie à ERDF la notification).

La loi de transition énergétique imposée par l’Europe, n’impose pas le Linky elle fait juste obligation aux états d’avoir des méthodes de comptages évoluées. C’est la raison pour laquelle l’Allemagne peut refuser de généraliser cette technologie (imposée aux seuls gros consommateurs d’énergie).

2 Avis sur “Linky, réunion de Ceret”

  1. Anne Marie PACOUIL

    Bonjour,
    Habitant maintenant sur Paris, je suis originaire de la région.
    Je souhaite faire pression auprès du maire de mon village pour qu’il refuse le déploiement des comptes sur sa commune.
    Pouvez-vous m’indiquer des noms de contacts sur Ceret et/ou Valespir pour que je puisse mener cette action le plus efficacement possible ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    AM PACOUIL

    1. Longville

      Bonjour, il y a en effet des démarches possibles par contre quant à savoir si elles seront efficaces ?! C’est parfois aléatoire.
      Si vous avez la chance d’avoir en face de vous des interlocuteurs prêts à vous écouter, c’est tout bon !
      Déjà, je vous conseillerais de faire du porte à porte et d’informer vos voisins, amis des risques potentiels que font courir ces technologies, de tenter de vous adjoindre les services d’une personne capable de mener une réunion d’informations.
      Le plus important je crois, est de déjà faire en sorte de se protéger, de signer et faire circuler les pétitions (comme celle-ci) et d’informer en toute circonstance de ce qu’est ce compteur !
      Voici un lien qui envoie sur un site où de nombreux collectifs sont recensés ! Bonne chance !
      http://stoplinkynonmerci.org/spip.php?rubrique1

Comments are closed.