inauguration espace de la Prade

Dimanche soir à 17H00, nous étions conviés à l’inauguration de la nouvelle salle polyvalente de la Prade, en présence de maires, de délégués départementaux, et du président de la communauté de communes Albères côte-vermeille, principal financeur. Ce dernier a été concis dans l’explication du financement et de la construction de cet édifice, puis il a énoncé les nombreuses possibilités offertes : Soirées musicales, pratique du volley, du handball, du basket, du tennis… Un joli cadeau pour la commune, merci, Monsieur Aylagas.
Dans la foulée, notre maire Raymond Lopez en a profité pour faire ses vœux à la population sans oublier de partager, avec un léger trémolo dans la voix, son contentement pour toutes les belles choses que sa « merveilleuse équipe municipale » et lui-même ont accomplies en 2015, un trou bouché ici, une bordure de trottoir posée là… Il a aussi voulu rendre hommage à ses commerçants et artisans du village qui font tant pour le bien commun ! Et lui que fait-il pour eux et le bien commun ? Puis il a égrené les futurs travaux, avant d’offrir « le pot de l’amitié ».

– La nouvelle Mairie qui poussera non loin de l’espace de la Prade et qui fera rejaillir jusqu’aux frontières de notre nouvelle grande région la splendeur de Saint Genis des fontaines et de son commandeur, car il ne faut tout de même pas oublier les priorités.

– La cave Pous, plus de 400 m² d’activités culturelles et éducatives seront proposées lors du temps désormais libre suite à la réforme des rythmes scolaire de nos enfants. Elle devrait ouvrir en septembre 2014. Non, excusez-moi, ça c’était pour les élections municipales. Bref, elle ouvrira quand il aura trouvé une solution pour consolider les murs fragilisés par l’enlèvement des cuves qu’il avait demandé. Après quelques années et quelques milliers d’Euros, nous pourrons peut-être un jour contempler ce fameux lieu tant attendu.

– Les terrains de tennis couverts, car dans une région comme la nôtre ou le nombre de jours d’intempéries empêche toutes activités sportives en extérieur, il est du devoir d’un maire de trouver des solutions pour le plaisir d’une poignée d’électeurs. Projet pharaonique, certes, mais d’une priorité indiscutable dans un village de plus de 2800 âmes où une présidente d’association et une première adjointe jouent au tennis.

–  les terrains de pétanque seront déplacés en périphérie. Peut-être que notre maire pense que cette activité « symbole du sud du Midi » fait mauvais genre au cœur de notre village, qu’elle le dénature, au point de vouloir l’éloigner, bien à l’abri des regards.

Voilà, un dimanche soir gris et maussade après une défaite de L’USAP, que seule la prestation du Choeur OSMOSE réussit à nous faire oublier. Un dimanche soir où notre maire annonça en moins de cinq minutes plus de travaux et de projets qu’il n’en annonça en dix années à ce poste de premier magistrat que lui octroya une triste fatalité. Lui qui souhaitait à une autre époque quitter son poste d’adjoint ! Jusqu’à ce que la providence lui laisse entrevoir les plaisirs du pouvoir.
Nous avons aussi une petite pensée pour Lionel LALO. Cet agent municipal fut délibérément oublié dans les remerciements du maire, citant pompier et gendarmes pour leur dévouement alors que lui, seul, resta dans le froid de janvier à faire la circulation sur le parking.
Notre maire aurait-il une dent contre lui ? Serait-il un nouveau pion dans le processus de fracturation sociale entamer depuis fort longtemps ? Et qu’a bien pu faire Saint Genis des Fontaines pour être aussi mal traité ?

Vivement samedi 23, à 10H00 espace de la Prade, notre maire à convié une nouvelle fois les villageois à une petite réunion publique en vue de leur faire un point sur les affaires en cours. Nous, éditeurs et rédacteurs du blog : Aujourd’hui, ensemble pour saint Genis, nous avons compris qu’il souhaitait s’expliquer sur les anomalies relevées par les conseillers municipaux sur les marchés de travaux. Anomalies qui aujourd’hui sont la cause d’une requête au Procureur de la République pour laquelle Raymond Lopez devrait être entendu par la brigade financière du SRPJ de Perpignan. Si tel est le cas, nous serons heureux d’être les témoins d‘un échange constructif de questions et de réponses dévoilant enfin toute la vérité.

 

Pour débattre de se sujet, merci d’utiliser à présent

la rubrique : vous avez la parole.

8 Avis sur “inauguration espace de la Prade”

  1. Victor

    Scoop tout frais, la nouvelle salle polyvalente ouvrira le jour où la convention entre la commune et la communauté sera signée?J’ai rien compris c’est bien un équipement communautaire alors que la communauté garde le bébé!
    Je pense simplement qu’elle ouvrira le jour où le maire va enfin se rendre compte que le budget de fonctionnement de cette salle c’est nous qui allons la payer.
    Considérant que nous avons moins de 300 élèves scolarisés, et une centaine d’adhérents à la gymnastique cette superbe structure toute neuve qui aurait du être mis à la disposition de la mairie dans le cadre des obligations supportées par la communauté pour l’ensemble des enfants scolarisés du territoire risque de nous revenir très cher.
    Prochain épisode le prix de la location de la salle?
    Conseil aux élus ne signer aucune convention ,vous allez y perdre des plumes, enfin c’est plutôt nous qui allons encore une fois être le dindon de la farce!
    Les médiathèques sont payées par la communauté, les crèches et autres équipements alors je ne vois vraiment pas pourquoi ce serait nous qui devrions payer pour un équipement que nous n’avons pas demandé!
    Victor

  2. Conseil communautaire

    Lundi 1 février à 18h30 Le conseil communautaire se tiendra dans cette nouvelle salle. Cette réunion est l’occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore visitée de la découvrir, mais aussi pour tous les habitants qui le souhaitent de venir découvrir comment fonctionne le conseil communautaire.
    Réunion publique, vous pouvez tous y assister, en fin de réunion vous avez la possibilité de poser des questions aux élus présents.
    Sylvia Mion

  3. Polo

    Je crois que vous vous foutez le doigt dans l’oeil pour rester poli. Avec tout ce que vous avez decouvert, rien ne bouge. vous apprendrez qu’ici dans ce departement la corruption est la plus importante de france. devant la corse et toutes les autres regions. meme si il est indispensable d’avoir joué au rugby et parlé le catalan cela ne suffit pas. Heureusement car notre raymond qui annonce avoir joué c’etait un vendredi soir de 1987 cinq minutes avant qu’il ne s’essouffle et aille boire une biere à la buvette. tous les politiques sont dans le meme bateau ici et la seule chose quils veulent est de s’en mettre pleins les poches et que cela dure le plus longtemps. alors si vous touchez à l’un d’entre eux vous touchez à tous. vous avez vu toutes les affaires dans notre departement, combien vont au bout ? aucune, ou alors quand c’est trop visible et médiatique, l’affaire bouille par exemple. ce qui est valable au niveau du departement est valable chez nous. Un maire la belle soeur et la cousine . trois personnes de la meme famille sur cinq au conseil. regardez qui achete quoi et quand. qui se fabrique un joli matelas dans un petit niz douillet. il n’y a que dans un seul METIER ou l’on peut partir de rien et en moins de 10 ans devenir riche comme crésus la POLITIQUE. Il n’y qu’un endroit ou l’on peut partir sans un sous, couler une entreprise et en moins de temps qu’il en faut se retrouver proprietaire d’une grande et belle maison. A coté d’un POLITICIEN. Oui pour moi ils sont tous pourris et vous revez si vous croyez que d’autres de la meme trempe vont les juger. en plus tous les anciens du département vous le dirons, ils preferent se faire voler par un enfant du pays que de voir un gabache faire fructifier leur porte feuille. ca les obligeraient à reconnaitre que si ils étaient restés seul, la première source de revenu serait le melon et le brugnon……..
    Qu’on le veuiille ou non le FN prendra les villages et le departement. Car tous les autres on montrés ce qu’ils valaient depuis longtemps.

    1. Laurent Counord

      Bonjour polo

      Je ne me trompe pas de personne en disant que nous continuons ici la discussion entamée il y a quelques jours dans la rue. Une nouvelle fois, je comprends votre discours, mais je ne peux pas y adhérer. Comme tout un chacun je me suis moi aussi lamenté par désespoir, sur le sempiternel tous pourris. À mes yeux, cela équivaut à croire en la fatalité. Toutes les « affaires » ne restent pas impunies dans le département comme vous donner l’impression de le croire et il suffit de lire ou d’écouter les médias pour vous en rendre compte. La justice ne va simplement pas aussi vite que nous aimerions. Nous ne pouvons pas non plus nous plaindre étant donné que mes amis conseillers et moi-même sommes élus que depuis deux ans et que les anomalies suspectées avant cela, sans pouvoir accéder aux informations pouvant les confirmer, sont aujourd’hui entre les mains de cette justice. L’important n’est pas que les choses soient rapides, mais qu’elles soient bien faites. De plus, deux ans ne sont pas non plus une « éternité ». Vous avez aussi l’impression que tout ce « beau monde politique » est de mèche, s’entraidant les uns les autres. Si cela peut être vrai, quelques fois, nous ne pouvons pas généraliser. Imaginons plutôt ce que serait notre société si pour un oui ou pour un non, pour une suspicion ou une dénonciation, le premier élu venu était jeté au cachot. Je crois en la loi morale, mais aussi pénale de notre pays. Elle sait, en temps voulu, être clémente ou juste. Elle fait et fera toujours son travail, à son rythme, même si je le répète, nous aimerions parfois que cela aille plus vite.
      Après, et au risque de vous décevoir, les choses vont parfois beaucoup plus vite quand les citoyens vont au bout de leurs engagements ou prennent leurs responsabilités. En d’autres termes, si nous souhaitons que la justice aille plus vite dans ses investigations il suffirait bien souvent que ceux qui savent, disent. Et si notre département a plus d’affaires remisées au placard, d’après votre constat, cela voudrait alors dire qu’il y a moins de courageux ici qu’ailleurs ? Ne perdons pas notre temps à décrier la justice avant qu’elle n’ait fait son travail.
      L’important se résume en fait à bien définir ce que nous voulons.
      Des erreurs, des anomalies, ou encore des agissements suspects sont aujourd’hui montrés du doigt par des conseillers municipaux élus pour faire entre autres ce travail. Alors, que souhaitons-nous réellement, pour nous, pour notre village et pour l’avenir de celui-ci ?

      Pour ma part, la réponse est claire. Je prends mes responsabilités, et fais ce que me dicte ma conscience.

      Laurent Counord
      Conseiller municipal

  4. Sylvia Mion

    Annick j’adore ton humour!
    Moi qui depuis des années dénonce à qui veut l’entendre, l’argent gaspillé par ………comment je dis là.?……………. les conseillers municipaux?
    C’est quoi les économies ici?
    Plus de 150 000€ dépensés depuis 2002 pour un PLU voté mais toujours pas réalisé.
    Plus de 500 000€ de travaux pour une maison des associations qui à l’origine devait coûter 250 000€ pour créer un auditorium!
    Plus de 50 000€ d’études pour des projets qui n’ont jamais vu le jour!
    Tu en veux d’autres pas de problèmes ? Demande moi donc l’augmentation que s’est octroyé le maire quand il a été élu?
    C’est simple tu reprends le compte administratif du maire, là tu recherches le compte 6531 indemnités des élus 39 945.84€ en 2006
    48000€ proposés au budget en 2008
    56000€ proposés au budget en 2009 dépenses réalisées 56 695.73€
    Soit une confortable augmentation de 41.93%
    inflation 2007: 1.5% 2008:2.8% 2009: 0.1%
    Le personnel communal appréciera car le SMIG sur la période a augmenté de 6.6%§
    Tu en veux encore d’autres?
    un prêt de la gendarmerie voté sans taux, à ce jour juste pour les intérêts nous avons tous déboursé plus de 600 000€
    Tu en veux encore d’autres?
    1 000 000€ d’indemnité pour le règlement d’un prêt pour lequel il nous reste devoir 1 801 666.58€ au 31 décembre 2015
    Baisse de 400 000€ de la dotation de l’Etat pour notre commune?
    En 2015 la dotation forfaitaire touchée par notre commune s’élève à
    216 503€,
    Annick ne te moque pas de la pancarte, elle a au moins le mérite d’exister, elle a été réalisée avec amour, pour aider les habitants de notre commune à trouver leur chemin.
    Nous aussi nous sommes petits, mais regarde ce que nous réalisons !
    En quelques lignes les habitants de la commune en ont plus appris
    sur l’état de leurs dépenses que jamais ils n’auraient pu en obtenir en lisant scrupuleusement tous les comptes-rendus des conseils municipaux.
    Alors encore une fois, je signe et je le dis bien fort et bien haut
    Mme Mion Sylvia conseillère municipal d’opposition et fière de l’être.

  5. Un jeune de STgé

    a vous entendre on se croirait dans un vieux polar ou dans un scarface 6. La mafia aurait atteind st génis, le maire la gendarmerie et les marchands de bien seraient unis dans une vaste organisation de rachat immobilier. et en fait on s’apercevrait que le conseil municipal serait familial et aurait qu’un seul but racheter les maisons des personnes agées sans famille. Tout le monde tremperait dans la magouille pour une question de permis de construire, d’argent placé, de travail au black d’employés municipaux, de concession familiales, de boulot donné avec l’aide d’ancien fonctionnaires, de nourriture gratuite placé dans des congélos ou encore d’effacement de plainte de vieilles cleptomanes. Un tissus de lien mafieux qui lui rapporterait un oscar. il faudrait que l’opposition demande au proc si ca ferait un bon film je vous jure… il n’y a que dans les films que l’on voit ca… 🙂 mais pas à Stgé, hein ?
    Et si on rajoutait du matos payé par les villageois pour construire une belle baraque d’un élu. Ca ferait trop ca ?

  6. Michel

    moi je me fous royalement de ce qu’il pourra dire sur les marchés de travaux. Ce que je sais c’est qu’il ny a pas de fumée sans feu. il faut bien qu’il donne des explications à ceux qui ont votés pour lui et quil attaque une fois encore les autres. Il suffit d’aller une seule fois au conseil pour avoir des suspicions et moi je peux vous dire que si un jour il y en a qui creuse un peu, dessous c’est un vrai gruyère. Quand les langues vont se dénouer……… oula la. En attendant samedi matin j’irai me balader au lieu d’aller écouter des sornettes.

  7. Gayton Annick

    Espérons qu’il n’y ait pas trop de vent d’ici à samedi car les magnifiques pancartes signalant l’espace de la Prade risque de nous faire tourner en rond . Elles ont été fabriquées ”made in St Genis ”: une petite dose de carton ,une petite dose de peinture un petit fil de fer et voilà le tour est joué !Ah économie quand tu nous tiens !

Comments are closed.