Fantasque-tigre

Les minutes « fantasque-tigre » du dernier Conseil Municipal.

Les assidus des réunions publiques du Conseil Municipal se souviennent sans doute de la question posée le 1er septembre 2015 après que toute la population se soit faite « piquée en masse » pendant l’été qui s’achevait.

Question de Mme Gardez-Espinet, conseillère municipale, s’adressant au maire : « Quelle attitude souhaitez-vous adopter par rapport aux moustiques ? »

Réponse pertinente et très courte du maire dans le Compte-Rendu: « Il ne s’agit pas d’un phénomène local ».

Précisant toutefois oralement que si les services régionaux « autorisés » n’intervenaient pas en 2016, lui s’en chargerait.

Nous y sommes et la question  « moustiquaire » a de nouveau été posée lors du conseil du 9 juin (1h32mn du début de l’enregistrement audio).

Mme Annick Gayton, conseillère municipale, a jugé, en effet, la période de début d’été intéressante pour questionner le maire sur ses intentions pour « savoir ce qu’il allait-être fait ou pas au niveau de la démoustication ? »

La réponse du maire fut toute aussi courte et pertinente : « Rien ».

Précisant toutefois que, le matin même Nathalie Regond-Planas et Jean Louis GOT s’étaient rendus à une réunion faite par les Instances Départementales de Démoustication. Vous noterez la concordance de date question-réponse. Ne demandez-pas pourquoi le Directeur Général des Services va à ce type de réunion, cela n’a pas été mentionné. Problèmes de « tigres » dans les bureaux ?

L’écoute de l’enregistrement est pathétique, écoutez-le.

Avec l’acquis de connaissance du matin, Madame Regond-Planas lance un cri d’alarme sur le danger du «  tigre » et propose un safari punitif contre la bête.

« Le moustique tigre, c’est l’affaire de tous…ils se développent dans l’eau…les larves deviennent adultes en 4 jours…on est en train de travailler au conseil municipal sur un document de sensibilisation auprès de la population…En fait, 80 % des larves sont dans les domaines privés… c’est aux gens d’intervenir… pas d’eau dans les coupelles de fleurs chez eux mais aussi au cimetière… c’est du sable qu’il faut mettre pour tenir les plantes…chacun doit prendre conscience du problème et être vigilant…vigilance à tous les instants…si piqûre suspecte, il faut prévenir L’Agence Régionale de Santé qui organisera une intervention massive… »

Le maire reprenant sa part au plaidoyer :

« Si je savais où étaient les moustiques je ferai quelque chose…mais je ne peux pas rentrer chez les particuliers…si ce matin ils ont (Mme Nathalie Regond-Planas et Monsieur Got) perdu leur matinée…

Monsieur le maire, on ne perd pas son temps quand on s’informe des problèmes liés à la santé publique !

Madame Regond-Planas, entre deux sets de tennis, allez voir à 20 m « le bassin aux moines », vestige de notre village. Vous verrez alors que son état est plus propice à la présence et au développement du moustique tigre que dans quelques coupelles d’eau stagnante présentes au cimetière. Dans ce Roissy à moustiques historique, vous les verrez décoller et atterrir avec une fréquence phénoménale. Avec un peu de chance vous y croiserez quelques vipères qui se baignent autour de vieux caddies de supérettes. Au retour arrêtez-vous dans la petite cabane. Dans le tas de détritus, vous y trouverez sans doute quelques aiguilles usagées. Encore des piqûres !

20150317_120911 20160610_203158

Au retour à la mairie, rapportez au maire ce que vous avez vu ! et dites-lui aussi que la lutte contre la dangerosité concerne aussi la mairie et engage sa responsabilité.

Au fait, n’auriez-vous pas trouvé l’endroit idéal pour installer des pièges à moustiques tigres.

7 Avis sur “Fantasque-tigre”

  1. Longville Dominique et Frédérique

    Si les moustiques vous molestent, cela ne règlera pas le problème général mais peut vous aider, comme nous, à ne plus être piqué.
    Recette : prendre un flacon de 50 ml, y mettre 2 doigts d’alcool dénaturée, des huiles essentielles à raison de 5 gouttes de Tea Tree, 5 gouttes de Citronnelle, 5 gouttes de Géranium, 5 goutte de Lavandin ou lavande aspic compléter avec de l’eau pour atteindre 30 ml. Agiter puis se tartiner quand les moustiques attaquent, pas Louise !
    Vous pouvez aussi arroser vos plantes avec de l’eau additionnée de quelques gouttes de Tea Tree, les larves détestent et cela active leur croissance, pour celle des enfants, nous n’avons pas testé mais par contre comme désinfectant le Tea Tree est épatant !

  2. polo

    Je viens de recevoir comme vous la lettre de saint Genis et je me pose une question. Quand il est fait mention des crottes de chien et de l’incivilité des maîtres, est ce que cela fait référence au chien de Natalie regond planas notre première adjointe qui laisse son chien se ballader sans laisse et chier dans nos rue? Après pour le moustique tigre, le maire a t’il enfin décider de nettoyer le bassin des moines ou crapaud et ordures côtoient les moustiques tigres qui envahissent le village où à t’il simplement fait mention de ce problème par pure bêtise et incompétence?
    Quelle bande d incapables, c’est consternant.

    1. Bernard

      Notre première adjointe ne peut pas s’occuper de son chien ? il se sauve ? Notre première adjointe ne sais pas non plus que certains jeunes se droguent sans vraiment se cacher près du lavoir, voir carrément sur le terrain de pétanque ? Notre première adjointe n’arrive pas à prendre son travail au sérieux ? La rumeur qui court prétend que n’ayant jamais travaillé, elle ignore par quel bout commencer? Notre première adjointe a un mari, des enfants, un secrétaire de mairie et un maire à: chouchouter, câliner, flatter, écouter, bref elle n’a pas de temps a consacrer a son pauvre “Nestor”.
      Tenir son chien en laisse ? Faire comme tout le monde? Elle a vite appris, ne soyez pas surpris .
      Bernard

  3. moustic dévoreur

    un gros moustique avec casque a jeté un œil du côté du bassin aux moines, il a été vu rodant en moto autour. Son casque le protège. Mais portait-il des lunettes ??

  4. Dominique

    décernez lui une médaille!
    Rues défoncées, chemins impraticables, station dépuration non conforme, tuyau de plomb, école d’un autre âge, cours d’eau à l’abandon, maintenant fontaine en putréfaction?
    ça pue , ça cocotte, ça pique, c’est dégueulasse, pas de fleurs, des bordures de routes non entretenues, nous les habitants on passent pour des cochons .(par respect , ici,je n’emploie pasla vraie dénomination)
    Regardez la fontaine entrée du village en venant de la zone commerciale de Larroques, je croyais qu’il devait y avoir un dallage pour cacher la misère?Une autre entrée par la rocade, admirez nos trop, trop belles,pendouille ries de câbles électriques rue de l’école. Le dernier accès par la route du Boulou, là ,vous verrez à votre droite ,la rivière avec ses magnifiques roseaux, attention danger en cas d’orage!
    Notre ” carrefour” des Albères aurait pu faire dire à André Brissaud ” ce n’est pas un lieu d’épouvante, c’est un lieu d’angoisse”
    J’attends l’incendie, l’orage, les inondations, car j’ai déjà les moustiques, les rats, et des incompétents aux commandes
    La fumée ne vous fait pas peur? Malheureusement l’actualité nous prouve qu’il faut s’en méfier
    Dominique

  5. Paul

    Je confirme qu’il y a des moustiques tigres derriere le tennis. en jouant à la pétanque nous avons étè dèvorer . avec toute l’eau qui stagtne dans le bassin . ils ont nettoyés qu’une partie !!!! incroyable cette commune.

    1. Administrateur

      Notre commune est une pouponnière pour le moustique tigre. Nous avons envoyé les photos du bassin des moines et des alentours avec une petite explication au ministère de la santé, après avoir été en contact avec un conseiller. Nous attendons la suite…

Comments are closed.