Divide et Impera

Cette maxime latine attribuée à Machiavel, diviser pour régner est de pure actualité dans notre village. Tiré de Wikipédia, sons sens politique et sociologique se traduit : «  diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait le moyen de faire tomber le pouvoir en question ».

C’est vrai au niveau électoral où, une minorité de 11% d’électeurs se réclamant d’opposition, a permis une suite à une gouvernance obsolète du pouvoir, minoritaire avec 46% d’électeurs.

Le succès de la stratégie établie aurait pu continuer à maintenir en place une gestion autocratique et continuer ainsi à plonger le village dans la médiocrité et le mal-être de ses habitants.

Un évènement, non prévu, apporte une dose homéopathique de démocratie qui permet d’espérer une rémission du mal : l’introduction de la proportionnelle pour les communes de moins de 3500 habitants. Une catastrophe pour certains maires, et ils sont nombreux, qui voient arriver des groupes d’opposition pour lesquels le législateur a fixé certains droits dont les effets attendus sont d’éviter que leurs majorités soient tentés de mener une politique portant atteintes aux droits et libertés. Cela relève de l’intérêt général en abrogeant, certaines fois, des intérêts particuliers.
Laurent Counord, Annick Gayton, Sylvia Mion, Claude Lobjoit et moi-même s’emploient vivement à mettre en place le pluralisme, base de toute démocratie.
PS : Monsieur le maire, n’ajoutez pas à votre façon de faire de «diviser pour régner», celle de «salir pour régner». Vos propos sur ma carrière professionnelle, tenus en séance ce Conseil Municipal (24.10.2014), sont inexacts, infondés et diffamants. Tellement lâches qu’ils ne méritent même pas de vous conduire à un nouveau procès !

Jacques PELET

A suivre un article portant sur l’analyse de la technique de division en interne du Conseil Municipal.

4 Avis sur “Divide et Impera”

  1. Joseph

    Pour rester chez Machiavel:
    ” Ceux qui ont la puissance en main colorent toujours leurs injustices de quelque prétexte honnête”.
    “La mauvaise foi est toujours nécessaire à quiconque veut d’un état médiocre s’élever au plus grand pouvoir”.
    Sans commentaire !

  2. christian

    “il n’y a pas LE POUVOIR, il y a l’abus de POUVOIR, rein d’autre” ( H.M.de Monterlant)

  3. Robert

    Bravo pour ce superbe article et félicitation aux cinq conseillers de l’opposition qui oeuvre pour que retentisse la vérité sur la gestion municipale. Je vous tire mon chapeau parce qu’ils ne sont pas nombreux ceux qui oseraient se retrousser les manches de la sorte, même s’ils sont de plus en plus à le croire, à le dire. Concernant les horribles propos tenus par notre maire en réunion du conseil sur l’activité professionnelle de Mr Pelet, Tous ceux qui comme moi sont originaires du village et qui ont une excellente mémoire vous assurerons que c’est une regrettable erreur. Il s’est tout bonnement trompé sur la personne…

    1. Mireille

      Bravo Monsieur Pelet!
      Merci pour tout ce que vous avez apporté à notre commune , pour le travail sincère que vous faite , pour votre engagement au profit de tous.
      Continuez à nous informer.
      Qu’elle bonne idée d’avoir mis en ligne des extraits sonores du conseil!
      Mireille

Comments are closed.