Solidarité et circuit court

Nous ne pouvons que saluer et motiver tous ces petits mouvements de solidarité qui naissent ici et là, alors que cela fait une semaine que nous sommes confinés.

Plusieurs petits circuits courts se sont mis en place, proposant des cagettes de légumes, de fruits ou encore quelques menus services pour personnes seules ou en difficultés.

Il est clair que nous ne sortirons pas indemne de cette épreuve. Si toutefois nous pouvions nous enrichir, nous transformer pour que tout ce que nous rêvions avant, devienne réalité. 

Vous avez un jardin, des légumes à vendre, des fruits ou tout autres choses utiles en cette période, contactez nous, nous diffuserons 

Bravo à tous ceux qui pensent aux autres, en les aidant, en se protégeant et en ne sortant que pour des choses importantes.

La santé des autres dépend de vous. 

One Thought to “Solidarité et circuit court”

  1. Didier Choplin

    Si on se penche sur certaines statistiques relatives au covid 19 on peut être dubitatif
    – Chine plus de 80 000 cas positifs, près de 3800 morts ; Italie plus de 55 000 cas positifs plus de 5400 morts
    Le virus s’en prendrait-t-il plus particulièrement aux italiens : peu probable
    Ou le pouvoir chinois fidèle à la tradition stalinienne et maoïste truque ses statistiques
    Aussi quand il affirme qu’il n’y a plus aucun cas nouveau local peut on le croire ?
    – France 14 000 cas positifs 560 morts ; Espagne 24 000 cas positifs 1300 morts ; Italie cf ci-dessus ( les chiffres sont arrondis)
    Allemagne 22 000 cas positifs 84 morts
    Qu’est ce qui explique cette différence ?
    Certes on nous dit que les allemands atteints sont plus jeunes mais globalement la population allemande est aussi âgée que chez nous
    L’Allemagne a surtout pratiqué des tests beaucoup plus nombreux permettant de détecter rapidement les cas positifs et de les soigner
    Et plus important le nombre de lits de réanimation est de 25000 contre 5000 chez nous
    Ce n’est pas un hasard ni une fatalité si le nombre de morts est proportionnellement plus élevé en France, Italie et Espagne. Ces trois pays ont le plus faible nombre de lits de réanimation du fait de restriction des budgets des hôpitaux publics
    Malheureusement on va payer un lourd tribu du fait de décennies de politiques publiques faisant financer la baisse des impôts par notamment la mise en coupe réglée des hôpitaux

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.