Nuisances sonores et circulation à Saint Genis des fontaines

Les nuisances sonores sont causées essentiellement par les deux roues. Ces petites motos aux pots d’échappement vraisemblablement trafiqués vont et viennent sur la rue principale, l’avenue Maréchal Joffre. Certains conducteurs, estimant sans doute que le bruit causé n’est pas suffisant, coupent les gaz et les remettent d’un coup, se donnant ainsi l’illusion qu’ils sont sur un circuit de course.

J’ai interrogé un gendarme à ce sujet. La réponse m’a laissé pantois. « On ne peut rien faire ». J’ai proposé la confiscation de l’engin pendant huit jours à la première infraction, quinze jours à la deuxième. Réponse : « On n’a pas le droit. »

La mairie non plus n’a pas de solution.

Eux ont le droit de nous importuner impunément. Nous, nous avons le droit de nous boucher les oreilles, de rager contre les décibels et de nous taire.

J’attends de la future municipalité qu’elle décrète Saint Genis « village silencieux ».

J’ignore les pouvoirs du Maire en cette matière. Un arrêté municipal est-il suffisant ? Encore faut-il que notre unique policier municipal puisse sanctionner les trop nombreux contrevenants !

Pour ce qui est de la circulation automobile dans le village et surtout l’avenue principale Maréchal Joffre : une très grande quantité de voitures circulent dans les deux sens. La vitesse de 50 Km/h est rarement respectée. Le soir il n’est pas rare de voir des voitures filer à plus de 80 Km/h souvent avec la radio à fond.

L’avenue des Albères : Pas de trottoir vu la faible largeur de la chaussée. Il y passe beaucoup de voitures en provenance de Laroque. Le matin, en allant chez le boulanger rue de l’Eglise, depuis l’avenue Joffre, il me faut me plaquer contre le mur des maisons pour ne pas me faire renverser par les voitures , surtout sur le petit tronçon Joffre -Jean Jaurès, qu’ils descendent soit de Laroque soit de la rue Jean Jaurès.

Bref, une circulation très dangereuse pour les piétons.

De façon générale, dans notre village, rien n’est fait pour obliger les automobilistes à respecter les 50 Km/h, pas de dos-d’âne, pas de chicanes, pas de radars, rien, contrairement aux autres villages des alentours.

Il est nécessaire et urgent de repenser entièrement la question des voies, leur sens de circulation et surtout ouvrir de nouvelles voies pour éviter qu’au moins un millier de voitures par jour traversent des rues étroites sans trottoir, au charme certain, mais inadaptés au flot actuel de véhicules.

Cela nécessite des compétences que je ne possède pas. Aussi un recours auprès de spécialistes est-il indispensable.

Claude LOBJOIT

4 Avis sur “Nuisances sonores et circulation à Saint Genis des fontaines”

  1. DUNYACH Jean Pierre

    Je ne connais pas leur nom, et pourtant, ils passent et repassent et sont repérables de loin, vu le boucan qu’ils font. Cela serait plus que facile pour nos pandores de leur demander leur coordonnées, vérifier que les moteurs ne sont pas débridés et les pots trafiqués. Mais débordés par ailleurs par toutes les “malfaisances” qui se trament à St Génis, ils n’en ont pas le temps. Le maire, lui, cela lui passe au dessus de la tête, vu la localisation de sa résidence. Bon, rions, le fait qu’ils aillent vite a un avantage, le bruit ne dure pas longtemps. Une conclusion s’impose pourtant : ces enfants sont vraisemblablement orphelins de père et mère, sinon les parents agiraient. Les pauvres !

  2. DEVE

    Bonjour,

    Suite à vos commentaires concernant les nuisances sonores et circulation dans SAINT GENIS DES FONTAINES, je suis d’accord avec vous, car nous aussi nous rencontrons des nuisances similaires à vos commentaires dans la ” RUE DES ECOLES”.
    Les voitures, les motos ne respectent en aucun cas le code de la route des 50 Km/h et le rond point est inutile, car cela ne fait pas réduire la vitesse. Cette route est très dangereuse et très bruyante pour les habitants.
    Il ne faut pas oublier, qu’avec le nouveau lotissement à venir, nous aurons encore beaucoup plus de nuisances, donc à nos élus de trouver une solution à ce problème.
    Alain DEVE

    1. Laurent Counord

      Vous avez raison, Monsieur Deve. C’est un vrai problème qui ne va aller qu’en s’empirant si rien n’ait fait. Surtout que c’est bientôt la rentrée et qu’une seule personne devant régler les problèmes de sécurité, dans le village, aux sortie des écoles, tout en faisant le coursier à la préfecture, et ceci pour un village de 2800 hbts, c’est tout simplement impensable ! Nous sommes nombreux à dénoncer les incivilités de ces conducteurs de deux ou quatre roues qui eux, ne respectent ni la limitation de vitesse, ni la tranquillité des riverains et encore moins les piétions. Il suffit d’attendre cinq minutes à un passage protégé pour s’en apercevoir.
      Les pointes de vitesse remportent tous les records le matin, aux heures de pointe. Surement l’empressement d’aller au travail. Et dès la nuit tombée, c’est au tour des pilotes en herbe d’étaler leur bétise en traversant le village à plus de 80 Km/h sur une avenue maréchal Joffre dépourvue de tout ralentisseur.
      À un gamin du village qui s’amusait à faire des allers-retours à toute vitesse, j’ai demandé pourquoi il faisait cela. Il m’a répondu : “c’est tout droit, ca donne envie !” Alors c’est vrai qu’il y a de véritables incivilités, mais je pense que les élus de la majorité vont vite trouver une solution puisque le reste de la population les a pour la plupart déjà trouvées.

      Laurent Counord
      Conseiller de l’opposition

  3. Sylvia Mion

    Claude, l’article R318-3 du code de la route, puni d’une amende de 135€ toute émission de bruits susceptibles de causer une gêne aux autres usages ou “aux riverains”.La difficulté est donc bien de retrouver l’auteur de l’infraction car sans plaque d’immatriculation il est bien difficile pour les gendarmes de verbaliser.Par contre quiconque est témoin d’un délit peut aller le dénoncer, si votre voisin possède ce genre d’engin, la première chose est d’aller gentiment lui demander de réparer son pot en expliquant que pour des raisons évidentes son engin occasionne une gêne pour la rue, surtout ne jamais faire seule cette démarche il vaut mieux vous regrouper.Si cela ne porte pas ses fruits vous vous rendez en gendarmerie et vous le dénoncer.Oui je pense comme vous un grand nombre de Saint Genissiens seraient ravies si le village était moins bruyant et c’est aussi pour cette raison, que certains étudient depuis des années comment améliorer les déplacements,c’est aussi pour cela que nous avions proposé la navette municipale gratuite.

Comments are closed.