l’indépendant – L.Counord

Article de l’indépendant paru le lundi 27 avril 2015 cliquez sur l’image IMG-1  

Il est fini le temps ou notre maire prenait seul les décisions sans donner d’explications. Il est fini le temps ou 22 colistiers remplissaient une liste et acquiesçaient à toutes les décisions du maire. Les Saint Genisiens ont le droit de savoir comment sont prises les décisions et/ou passe leur argent.

Alors, si pour lui, la panique est le fait de demander à prendre connaissance de documents signés, de devis, de factures et autres pièces administratives afin de s’assurer de la bonne utilisation de l’argent public, ce n’est que le début.

Maintenant, quand on décide d’ouvrir seul les enveloppes d’attribution de marché, quand on décide de qui à la possibilité d’avoir une rue décente ou pas devant chez lui, quand on décide que tout ce qu’il décide est la Loi et c’est comme ça, je comprends qu’il ne veuille pas “jouer mon jeu”. Dieu sait pourtant que j’aimerais que cela en soit un, mais malheureusement la façon dont les choses sont gérées à Saint Genis des fontaines m’empêche de trouver cela amusant et, m’oblige à continuer.

Laurent Counord

2 Avis sur “l’indépendant – L.Counord”

  1. Sylvia Mion

    L’article a été ce jour commenté par le Maire lors de sa réunion publique.
    En fait voici sa réponse” Laurent Counord a écrit au Président de la République, j’aimerais bien connaitre la réponse qui lui a été faite?” Je pense que Laurent devrait lui conseiller de demander à la Présidence copie de la lettre?
    Sur un autre point, l’attaque a surtout été très virulente envers notre colistier, Jacques Pelet, accusé d’avoir pris la place de sa femme sic! Et surtout il a répété qu’il le mettait au défi de prouver que la commune avait déboursé un euro de travaux non réalisés.
    Comme par hasard quand il a appris que la procédure était lancée, il s’est très vite radouci en indiquant qu’il serait le premier à poursuivre l’entreprise si le Tribunal accédait à notre demande.
    Un peu tard Monsieur Le Maire, vous oubliez qu’en tant que premier magistrat de la commune, nous vous avions demandé d’étudier le dossier que nous vous avions remis, de faire en sorte que les travaux facturés non réalisés soient: ou remboursés, ou effectués.
    Vous pensiez que nous n’oserions pas saisir la justice, vous avez perdu votre pari.
    Enfin j’ai personnellement apprécié l’éloge que vous avez fait du groupe d’opposition. Oui nous nous opposons par tous les moyens à certaines de vos décisions, mais contrairement à ce que vous voulez faire croire, nous votons toutes celles qui ont comme but l’amélioration des conditions de vie des habitants de notre village;
    Personne n’est dupe il suffit pour s’en convaincre de lire les comptes rendus des conseils municipaux, qui malgré leurs innombrables interprétations fantaisistes retracent le résultat des votes
    Malgré une salle toute conquise, l’opposition vous a encore prouvé qu’il vous sera très difficile voir impossible de la museler.
    Je suis donc particulièrement fière ce matin, de faire partie de cette fameuse majorité silencieuse qui pense que nous avons gagné haut la main le droit de représenter plus de la moitié des électeurs, je n’oublie pas de féliciter Madame Gardez qui, voyant ses paroles déformées, n’a pas hésité à exiger de votre part que vous lisiez le début de son courrier.

    Sylvia Mion

  2. Sylvia

    Consternant les propos du Maire pour ne pas répondre :
    Parlant de Laurent Counord ” il cherche a mettre la panique dans le village”?
    Monsieur le Maire si monsieur Counord arrive à ses fins c’est que de votre coté et ce depuis plusieurs années , dans le village vous y avez mis la m…… Et dans tous les sens du terme:
    Crasse, insulte, passe droit, favoritisme, abus de pouvoir, en attendant d’avoir le résultat de notre demande d’explication sur les 140 000€ de travaux facturés non réalisés, je vous rappelle que le chemin de la scierie vous s’avez ” là où habite l’autre con” mérite tout autant que le chemin de la flotte une remise en état.
    ” Vous ne voulez pas jouer son jeu” bien vu, car avec lui vous ne pouvez plus tricher!
    Vous les élus de la majorité, n’oubliez pas que votre part de responsabilité est engagée lorsque vous votez des motions non conformes à la loi de la République, nous avons tenté depuis un an maintenant de vous alerter. L’amitié que vous pouvez porté au Maire doit avoir ses limites, elles sont clairement tracées et se nomment LOIS DE LA REPUBLIQUE.

    Sylvia Mion

Comments are closed.