3 Avis sur “Lettre ouverte de J.Pelet”

  1. Irresponsable

    Aberrant qu’une première adjointe, en pleines responsabilités de sa délégation “d’ordonnateur tous budgets”, donc pleinement responsable des dépenses de la commune, ne demande pas que soit créée une commission municipale de contrôle pour vérifier les dires de Jacques Pelet !
    Un comportement totalement en dehors des intérêts des contribuables !
    Entre complaisance et complicité, le choix parait facile à faire…

    1. Sylvia Mion

      Le feuilleton de l’été ne fait que commencer. les anomalies sont partout . N’ayez crainte, ici ,vous serez informés. Tout vous sera révélé. Au lieu de taire les erreurs dont pour certaines ils n’avaient pas connaissance avant nos révélations. Les élus de la majorité seraient bien inspirés de se pencher très sérieusement sur l’ensemble des documents fournis. Et puisque que vous parlez de notre première adjointe, il serait grand temps après deux ans d’activité qu’elle prenne enfin un moment pour vérifier l’état de l’actif de notre commune. C’est de sa responsabilité pleine et entière. Tout ce qui est inscrit dans l’actif de notre commune, doit réellement exister. Au lieu de faire le beau et la belle, tout sourire aux lèvres, le maire et son adjointe devraient enfin se mettre au travail.
      Dans une entreprise il y a fort à parier qu’ils auraient déjà été convoqué par le DRH
      Notre maire dirigeant de société? Qui l’a cru? Qui le croit encore?
      Notre première adjointe( sans connaitre son cursus) ,je suis étonnée par son incapacité a s’investir vraiment dans son rôle. Ce n’est pourtant pas par manque de lecture, il suffit pour s’en convaincre de voir à combien se sont montés les achats pour des ouvrages spécialisés ces deux dernières années, sans parlez des nombreux ordinateurs , logiciels divers et variés qui auraient du normalement facilité grandement le travail de toute l’équipe. Conséquence ,malgré la demande de la communauté , l’estimation des dépenses n’a pas pu être réalisée dans le cadre de la mise en place de la mutualisation des achats. Vous pensez que c’est anodin, mais non ! Imaginez un instant que les travaux de voirie soient à partir de l’année prochaine de la compétence de la communauté de commune.
      Les chemins de la Flotte, de la Scierie, des Cabanes, remis à neuf. C’est un rêve qui n’est pas si loin , cela aussi énerve le premier magistrat, car son argument est sans appel, ” tout ce qui sera mutualisé coutera plus cher” bien vu, mais pour qui?
      Sylvia Mion

  2. DUNYACH Jean Pierre citoyen et contribuable

    C’est tout de même impensable que de tels documents ne soient pas communiqués sans autre procédure qu’une simple demande à qui en fait la demande , surtout de la part d’un .élu, ! Pauvre démocratie.
    Cherche -t-on à cacher quelque chose , Je n’ose y penser.

Comments are closed.