Lettre ouverte de Françoise Pelet Fouché

Lors de la cérémonie des vœux à la population, Il est clair qu’en confiant à sa première adjointe la présentation du bilan de l’année écoulée le public, venu pour écouter le discours traditionnel d’un Maire à ses administrés, a vite compris que celui de Saint Genis avait déjà jeté l’éponge et passé le relai à la future candidate de son groupe, la première adjointe.

Depuis, les rumeurs et commérages vont déjà bon train dans le village. Certes, cette pratique est coutumière lors des campagnes électorales mais déplacées à deux années voire plus de de la prochaine échéance.

Par l’intermédiaire du blog je vise la personne qui mènerait déjà campagne en portant jugement de valeur sur les futurs candidats et dont le comportement actuel au sein du groupe d’opposition n’est pas sans reproche ni équivoque. Elle estimerait, en le citant, que Laurent COUNORD n’aurait pas le bon profil pour être premier magistrat

Pour information et à ma connaissance aucune stratégie du groupe d’opposition à ce jour n’est engagée. Actuellement sa seule détermination est de s’intéresser à toute démarche visant à rendre aux concitoyens des jours meilleurs dans un village plus accueillant, et de combattre toute gestion portée sur des intérêts personnels.

Le constat d’une mauvaise gestion de la commune venant se rajouter aux affaires judiciaires à titre public ou privé impliquant le Maire nécessitera sans nul doute une opposition forte aux futures élections municipales.

Une liste sera en son temps constituée de membres animés des mêmes valeurs et dont le choix du leader (homme ou femme) se fera sur la personne qui présentera la meilleure chance de réussite.

Dès à présent, toute personne motivée pour construire un monde meilleur pour St Genis et désireuse de rejoindre le groupe d’opposition actuel, est invitée à prendre contact avec un des conseillers élus d’opposition : COUNORD Laurent, GAYTON Annick, LOBJOIT Claude, MION Sylvia, PELET Jacques.

Françoise Pelet Fouché

2 Avis sur “Lettre ouverte de Françoise Pelet Fouché”

  1. le petit curieux

    Cela ne se refuse pas un petit coup de main. Judas s’est vendu pour quelques deniers. Notre Judas local a été payée combien ? Bien, j’ose espérer, car lorsque l’on voit les dégâts causés par Raymond et sa clique d’incompétents, cela laisse rêveur, et inquiet. Dégâts qui marqueront le village pour des années.

  2. saint-Genisienne

    Un petit retour en politique ?

Comments are closed.