“L’avocate du diable”

Après avoir fait valoir tout l’intérêt de pouvoir accorder à son voisin proche la réalisation d’une piscine en zone NC (non constructible), interdite par la préfecture, notre respectable première adjointe soutenait la folle idée du maire de réaliser une verrue architecturale, le bâtiment de la salle polyvalente en plein centre du village. Qu’importe l’environnement elle pourra y pratiquer, plus tard, la gymnastique volontaire du troisième âge sans avoir à se déplacer. Un avantage de non déplacement dont elle bénéficiera aussi avec l’implantation de la nouvelle mairie : elle pourra communiquer par signaux de sa fenêtre.

Dans le compte-rendu de la séance du Conseil Municipal du 19 mars on lit un remarquable plaidoyer en faveur du sport tennis qu’elle pratique, pour faire voter à l’assemblée délibérante 900 000 euros de demandes de subventions nécessaires à la réalisation d’un complexe tennis de dimension départementale recevant trois courts extérieurs, deux courts couverts, (il en est prévu 4), un club house et des vestiaires.

Elle sollicite l’aide financière de : la Fédération Française de Tennis, la Région Languedoc Roussillon, les Fonds Européens Développement Régional, la Liaison entre Actions de Développement de l’Economie Rurale (Leader), la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale, le Département des P.O, le Sénat.

Les arguments d’apport pour notre village présentés : la préservation et le développement de l’association actuelle,– heureusement avec 900 000 euros d’investissement-, le rayonnement de l’association et du village,- on pense qu’un investissement en faveur des voiries de notre village et du cloître serait une meilleure plus-value -), le développement économique avec la création d’emplois- 3 emplois ne sont pas réellement significatifs d’un développement économique et la nécessité de création d’accueil pour hébergement et restaurant plutôt sources de dépenses de fonctionnement -.

S’agissant de demandes de subventions et dans la mesure où les habitants n’auraient pas la nécessité de mettre la main à la poche, c’est un moindre mal. C’est dans cette hypothèse que note groupe d’opposition a voté pour.

Il nous faut cependant rappeler qu’un projet à peu près similaire est en cours à la ville de Sorède, dont l’adjoint aux sports est délégué fédéral à la Fédération Française de Tennis. A notre connaissance, ce projet sera communautaire et donc financé en partie par les habitants de Saint Genis, que l’infrastructure d’un bâtiment pour trois courts couverts dévaluerait un peu plus notre patrimoine, qu’enfin ce projet n’est pas du tout dans l’esprit d’espaces verts pour lesquels s’était engagée la mandature précédente dont le maire actuel faisait partie. Renier un engagement qui vous a coûté 1 euro, ce n’est pas très bien.

Une concurrence de nos deux villages est-elle bien raisonnable et un projet commun ne serait-il pas un meilleur projet ?

En conclusion, Madame, nous sommes convaincus que nos habitants préfèreraient entendre votre éloquence et votre persuasion à la défense de projets portant sur des sujets comme le développement économique du village, sur le développement d’une zone artisanale créatrice d’emploi et qui sommeille depuis 20 ans, celle du maire va bien, merci. Nous aimerions aussi vous entendre contre l’aberration du comportement d’un maire qui accepté 20 années de température à 15 ou 17 ° dans des classes de maternelle. Sans oublier les propos que vous pourriez avoir sur notre patrimoine et notamment sur une revalorisation du Cloître, véritable moteur pour un développement économique et à la défense de nos petits commerces. Et enfin, Madame, prendre en compte l’âge de nos habitants et argumenter auprès du maire l’intérêt de favoriser leur mobilité avec des voiries propres, assurant sécurité.

Nous sommes sûrs que vous en avez la capacité. En aurez-vous le courage ?

18 Avis sur ““L’avocate du diable””

  1. Jack

    Moi en tout cas, je pense qu’avoir une personne qui à toujours fait des promesses aux écoles mais n’en a jamais tenue une, ce serait catastrophique pour notre village. Et comme on dit qui se ressemble s’assemble. Don nous n’avons plus qu’à espérer.

    1. Administrateur

      Juste pour terminer sur ce sujet qui à notre avis n’apporte rien d’intéressant à ce blog. Il ne sert à rien non plus de spéculer sur des possibilités électorales dont l’échéance est encore loin. N’oublions pas qu’une « affaire » est en cours, et que nous écrivons au sujet d’une adjointe en place, qui gravite autour du maire depuis 2008.

      Elle a toujours voté contre toutes les propositions qui auraient pu faire la lumière sur les suspicions de nos élus minoritaires
      .

      Elle s’était engagée à répondre à leurs questions. Ils attendent encore.

      Pour conclure, soit cette personne n’était pas informée, cela serait alors un aveu d’inutilité d’une élue en poste depuis des années, où bien elle l’était mais n’a jamais souhaité se dresser contre les responsables d’agissements mafieux (si des agissements mafieux sont avérés). Alors que s’assurer du bon déroulement et du respect législatif dans les actions entreprises par une commune reste l’un des principaux exercices d’une première adjointe.
      Cela pourrait éventuellement expliquer son avancement. Un coordinateur tous budgets, parfait exécutant, qui ne pose ni question, ni problème…

      Il est vrai qu’en d’autres périodes, une première adjointe, madame Françoise Pelet-Fouchet a eu le courage de se dresser contre ce qu’elle estimait être d’inacceptables manœuvres.
      Elle en a perdu sa place, mais a soulevé de nombreuses questions parmi la population et par effet « boule de neige » permis l’émergence d’un groupe qui nous a conduits là ou nous sommes aujourd’hui. Alors bravo à elle !

      Par contre, à l’heure actuelle, l’élue en place à ce poste ne pouvait pas ne pas savoir…

      Que justice soit faite.

      L’Équipe.

  2. Jacques Dutronc

    Je suis pour le communisme
    Je suis pour le socialisme
    Et pour le capitalisme
    Parce que je suis opportuniste

    Il y en a qui contestent
    Qui revendiquent et qui protestent
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je n’ai pas peur des profiteurs
    Ni même des agitateurs
    J’fais confiance aux électeurs
    Et j’en profite pour faire mon beurre

    Il y en a qui contestent
    Qui revendiquent et qui protestent
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je suis de tous les partis
    Je suis de toutes les partys
    Je suis de toutes les cauteries
    Je suis le roi des convertis

    Il y en a qui contestent
    Qui revendiquent et qui protestent
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je crie vive la révolution
    Je crie vive les institutions
    Je crie vive les manifestations
    Je crie vive la collaboration

    Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’ell’ craqu’ de tous côtés
    A la prochain’ révolution
    Je retourn’ mon pantalon

    1. Mireille

      MessageSujet: Extrait de Victor Hugo, dans ” Napoléon, le Petit ” Dim 15 Nov – 17:23
      Extrait de Victor Hugo, dans ” Napoléon, le Petit ”

      Que peut il ? . Tout
      Qu’a t’ il fait ? . Rien
      Avec cette pleine puissance,
      en huit mois un homme de génie
      eut changé la face de la France,
      de l’Europe peut être.
      Seulement voilà, il a pris la place
      et n’en sait rien faire.
      Dieu sait pourtant que le maire se démène:
      il fait rage, il touche à tout , il court après les projets;
      ne pouvant créer , il décrète ; il cherche
      à donner le change sur sa nullité ; c’est
      le mouvement perpétuel; mais , hélas !
      Cette roue tourne à vide.

      Je vous demande pardon d’avoir changé deux mots sur ce magnifique texte de Victor Hugo, il parlait bien entendu de Napoléon III. A Saint Genis nous avions Michel Berdaguer, les plus anciens dans le village comprendront , je me demande souvent ce que serait devenu notre beau village, si il ne nous avait pas quitté si tôt.
      Mireille

  3. REY Christian

    CR
    J’ai relu, avec beaucoup d’attention, dans le compte rendu du conseil municipal du 19/03/2015, l’exposé de Mme la première adjointe plaidant en faveur de la construction de 2 courts de tennis couverts et 3 courts extérieurs plus vestiaires sanitaires et club house (bien sûr) Le tout pour la modique somme de 900 000 € (ce n’est que le coût prévisionnel)
    Mme la première adjointe laisse entendre que cet équipement ne coutera rien à la commune et sera entièrement financé par les aides que le conseil municipal va solliciter (et dans sa tête obtenir) auprès de différents organismes, qui si j’ai bien compté et en supposant qu’ils participent à part égale, devraient débourser, chacun, la modique somme de 128 600 €
    Pour justifier cet équipement « pharaonique » pour une commune comme la nôtre elle nous bombarde de chiffres et de tableaux. Chacun sait que l’on fait dire aux chiffres ce que l’on veut
    Plus 140 % d’équipes engagées en 2014 par rapport à 2010 Impressionnant ! Si on mesure la chose autrement on constate qu’en 2010 13% des adhérents avaient participés à des compétitions et qu’en 2014 il y en avait 18% Lu comme cela ça c’est beaucoup moins impressionnant.
    Elle nous laisse entendre également que sur ces installations va pouvoir se développer une discipline voisine du tennis le padle : « 3 terrains de Padel, variante du tennis très en vogue actuellement, qui connaît déjà un énorme succès en Espagne » dit-elle
    Ce qu’elle ne nous dit pas (mais peut-être ne le sait-elle pas) c’est que le padle ne se pratique pas sur un court de tennis il nécessite, entre autre, un terrain spécifique de 20m par 10m

    Elle nous vend un développement ambitieux du club s’ouvrant aux handicapés avec la pratique du handisport (on ne peut qu’applaudir) mais tout de même « Avec très peu de coûts supplémentaires »
    Que dire du développement économique attendu des stages et autre hypothétique organisation d’un tournoi national et même international de tennis en fauteuil.
    Un handicapé en fauteuil ne peut même pas se déplacer convenablement sur les trottoirs du village occupés par les voitures en infractions. Combien de fauteuils dans Saint Genis à l’occasion d’un tournois ? Belle image en perspective.
    Quant à la structure hôtelière nécessaire à l’organisation de telles manifestations elle n’existe pas dans notre commune, mais cela permettra peut-être à des communes voisines de profiter de cette manne
    De telles installations vont devoir être gardiennées, entretenues, éclairées, chauffées l’hiver et … pourquoi pas réfrigérées l’été. Qui va payer ? Peut-on vraiment croire que « Ces nouvelles entrées d’argent permettront de maintenir l’autosuffisance financière du club »

    Si j’ai bien compris les conseillers ont donné leur accord pour une demande d’aides et non pour une réalisation d’installations disproportionnées pour un club de 129 pratiquants qui bénéficie déjà d’un terrain couvert dans la belle salle inaugurée il y a déjà 3 mois et qui pour l’instant ne sert à rien.

    Pour de telles installations, avec un tel coût, il serait pour le moins normal que l’ensemble des contribuables de la commune soient très précisément informés du projet au travers d’une ou plusieurs réunions publiques où chacun pourrait s’exprimer et, pourquoi pas, par le biais d’un référendum.
    On ne peut que se féliciter de ce que « Tennis Club de St Genis véhicule une image de bien-être, de réussite et de dynamisme ». Cependant il faut rappeler que d’autres associations participent tout autant au rayonnement de notre village tant par l’organisation de manifestations ouvertes tout au long de l’année au plus grand nombre de nos concitoyens sans pour autant peser lourdement sur le budget de la commune.

    1. Marie Rose

      Christian merci .
      Les tennis c’est effectivement pour qui? J’ai 65 ans, je suis ravie d’avoir des cours de gym plusieurs fois par semaine,j’apprécie ces moments de convivialité qui me permette de rencontrer des voisins ,voisines.
      J’ai été outrée d’apprendre que pour utiliser la nouvelle salle nous devrions payer une location……………….C’est peut être une fausse information si c’est le cas, si nous nous devons payer des frais pour une salle entièrement payée par la communauté de commune, pourriez vous me dire combien les adhérents du club de tennis vont devoir débourser par an?
      La gym c’est pour les pauvres qui payent, le tennis couvert c’est pour les riches élues.
      Marie Rose

  4. DUNYACH citoyen et contribuable

    Loin d’être un spécialiste en matière d’élaboration de plan d’urbanisation d’un village, urbanisation qui va décider de la vie de St Génis pour nos enfants, et pas que de ceux de certains élus (suivez mon regard) je suis tout de même assez grand garçon pour reconnaître un enfumage lorsqu’il se présente. Et jeudi 24 mars en Conseil Municipal nous y eûmes droit. Cette réunion était baptisée « débat sur l’orientation bla bla du PLU. ». De débats il n’y en eut point ! Je suppose que cette étape « débat en Conseil Municipal » est une phase obligatoire, un alibi dans le processus d’élaboration d’un PLU, comme la réunion publique programmée le 31 mars annoncée par R. L. Je suppose aussi que l’avocat qui conseille notre maire a bien dû le sermonner pour qu’il ne commette pas d’erreur qui fausserait cette transformation de POS en PLU. Notons que pour transformer, il faut d’abord avoir marqué un essai. Mais que nous dira-t-on ce jour-là ? Madame « la future » a répondu aux questions de l’opposition « nous verrons cela plus tard, pour l’instant il s’agit de présenter un pré projet ». Comprenne qui pourra ! J’oubliai : deux question, une concernant les pesticides d’une élue désirant protéger « ses céréales » », l’autre d’un propriétaire de terres cultivées irrigables soucieux de leur devenir. Mais il ne suffit pas de passer sur les fonts baptismaux pour être absout de tout pêché. Cette réunion, et je signe, n’était en rien une réunion débat, et ne saurait jamais en constituer une.

  5. Administrateur

    Merci de modérer vos propos comme le souligne Sylvia et de ne pas oublier que ce blog n’a pas vocation à nous dresser les uns contre les autres, par les opinions politiques encore moins.
    N’oubliez pas qu’une « affaire » est en cours, que nous devons faire confiance en notre justice pour reconnaître, les éventuelles responsabilités, les décisionnaires ou autres personnes informés mais qui ont laissé faire. Après, nous ne sommes pas en campagne électorale. La situation dans laquelle nous nous trouvons est une situation voulue par les électeur de Saint Genis des fontaines et les suspicions à l’encontre de la totalité de l’équipe en place sont trop grave pour ne pas tôt ou tard, repasser par leur sentence.
    Attendons le moment pour juger les personnes sur leur actes, et non leur appartenance politique, même si de ce coté nous vous rejoignons. Qu’a-t-elle fait depuis huit ans ?

    N’oublions pas qu’elle a proféré devant témoins lors de la pétition contre l’implantation d’une nouvelle supérette : « ce n’est pas grave, laissons la se construire, nous la boycotterons ensuite. »
    Si ça, ce ne sont pas des actes !

    1. Fifi

      Quand vous parlez de 1er adjointe, vous parlez de la propriétaire du grand chien marron à poils long qui éventrait les poubelles sur la place de l’église aujourd’hui ?
      Suis je bête il n’y a pas deux 1 er adjointe.
      Dire qu’elle n’arrive pas à gerer un chien, alors une mairie !
      Par contre je confirme au tennis elle ne s’est pas privé d’annoncer quelle serait la prochain maire. Beaucoup y crois, beaucoup rit dans son dos, de ses manières pédantes, et de son coté arriviste. Nous sommes beaucoup à vouloir de nouveaux terrains, pas spécialement couverts. Mais ce sont ces priorités à elle.

      1. christian

        “UN CHIEN REGARDE BIEN UN EVEQUE”

      2. Hortense

        Les plus beaux équipements de tennis sont privés!Les membres payent une cotisation qui exclu les pauvres paysans que nous sommes! Ne rêver pas, même avec 1 millions d’euros dépensé jamais vous ne verrez de vrais professionnels foulés les cours de Saint Genis. Quand on pense que Rolland Garos a du mal à faire venir des pointures? Qui préfèrent l’Australie ,la nouvelle Zélande, ces personnes n’ont jamais fréquenté les milieux sportifs, sans relations nationales , comment ont elles l’intention de payer l’entretien d’un tel équipement? Perso je pense que pour ce projet nous devrions agir comme pour le non très célèbre aéroport de Notre Dame des Landes , occuper le terrain et dire notre désapprobation. Une école à l’abandon, pas de médiathèque mais un beau terrain en terre battu? Ce sont ,les élus de la majorité qui devraient être battus.
        Ils n’ont qu’une ambition” péter plus haut que leur cul”
        Hortense

  6. Non Non

    Elu conseillère en 2008 puis première adjointe en 2014, il y a bien une raison.
    Envoyer paitre la prefecture en accordant un permis alors qu’il était refusé, une technique bien connue dans notre village, bravo ! Si on doit reprocher à Madame regond Planas 1er Adjointe une chose ce n’est certaine pas celle d’être « l’avocate », plutôt d’être bonne élève. Elle a tout appris en 8 années auprès de notre Maire. Toujours dans les bons coups.
    Mais au fait, où était elle quand il faisait 15 degrés dans les classes de maternelle ? Où était elle quand les ATSEM cherchait à défendre leurs droits ? Ou était elle quand les parents d’élèves reprochaient au Maire de ne pas vouloir leur mettre une estrade à disposition pour les fêtes de Noël ? Pas au téléphone à insulter la nouvelle directrice !!! Ne me dites pas ça je ne vous croirez pas……… Et pourtant.
    Elle qui se targue d’avoir les faveurs de notre Président de l’intercommunalité et de nombreux maires Socialiste. Et qui est déjà en campagne pour la place de Maire, si, si. Et oui les gens avec qui l’on discute ne sont pas toujours de votre bord. Une petite erreur de Jeunesse.
    Moi ce qui me chiffonne c’est plutôt de savoir si vous vous présenterez (PS), ou sans étiquette.
    D’un coté vous pourrez reprendre le slogan «  Evoluer dans la continuité » de l’autre, il faudra nous expliquer les ententes passées entre un maire DVD et une 1er adjointe PS. Et de qui venaient les instructions du Et, et au lieu du Ni, ni.

    Très bien
    17/20

    J.

    1. Monique

      Ne me parlez pas de malheur. Nous sommes en 2016 et en huit ans qu’à t-elle fait? Rien, peut etre pour elle. elle à été à bonne école. Jamais elle s’est opposée au Maire. cela veut dire que tout ce qu’il a fait, elle était d’accord? non?
      Moi je veut savoir si il y aura tribunal ou pas et si il ya vous pourrez me dire ce que vous voudrez mais elle sera au moins coupable de n’avoir rien fait, rien dit, ou peut être plus?
      Des adjointes et conseillères se sont opposées à des agissement qu’elles n’acceptaient pas, pas elle!!! La digne succession de notre maire en place, ca oui. Un bon moyen pour enterrer à tout jamais ce qu’il s’est fait avec notre argent.
      J’espère seulement que le tribunal va fouiller en profondeur.

    2. Michel

      Elle va bien votre avocate du Diable, elle a présentée devant le conseil et nous même le pre projet machin chose du PLU.
      Alors ce n’est que des grandes lignes, ce n’est pas l’explication détaillée mais les elus d’opposition devaient dire ce qu’ils en pensaient. En fait il devait dire ce qu’ils pensaient d’un truc ou il n’y avait aucune information à débattre. Ce qu’ils pensaient d’un torchon qui rassemblait des futilités et des imbecilités pour de la masturbation cérébrale et surtout……… Et je peux vous le dire, j’ai eu l’occasion d’y jeter un œil.
      Du charabia, parfois incohérent, parfois carrément idiot, pour dire qu’il ne peut plus y avoir de construction au sud, ce qui change définitivement de la politique de Berdaguet, qu’il ne peut plus y avoir d’habitation à l’ouest, du coté du cousin Lopez, et que seul le nord est constructible……… Et ils sont a qui les terrains ? Hein madame la première adjointe, ils sont à qui ?
      Allez je laisse tous les curieux le découvrir par eux même. Ca vaut le coup. Comment ca s’appelle ca madame la première adjointe. Vous, vous n’avez pas de terrain ? Vous préférez quoi à coté de chez vous, des logement sociaux ou un joli petit parc ? MAIS BIEN SÛR.
      Vous avez fait quoi pour ce village sinon lancer vous aussi des promesses jamais tenue, vous Oui Oui, invisible durant des années, mais pas partout. Il y avait des lieux où l’on vous voyait souvent, très souvent… Vous pouvez continuer à dire qu’heureusement vous étiez là pour freiner les ardeurs du maire, qu’avec vous les choses vont changer, je ne vous crois pas, personne ne vous croit même quand je vous dit «  ah oui, ce serait bien… ». Ou alors si, les choses vont changer, mais changer de main. Mais, rien n’est encore fait.

      Sinon présentation en réunion publique de votre travail, jeudi prochain !!!!!!!! On se fou royalement de nous ! Il faut faire le moins de bruit possible pour éviter les echaufourer. Ne pas avertir la population. Vous commencez bien car c’est votre travail ? C’est bien ce que j’ai entendu ?
      On ne se trompait pas.
      Vive l’information municipale

      1. Sylvia Mion

        Un peu de calme, un peu de retenue, soyons précis.
        Ce soir il nous a été présenté un pré projet de PADD ? Plan consistant à définir pour les 15 ans à venir la politique de développement DURABLE de la commune. Non, le document présenté en conseil est ce qui s’appelle simplement au sein d’une société privée un “torche cul”. Un torche cul réalisé par un cabinet conseil qui s’active sur la commune depuis maintenant plus de 15 ans.
        Qui a reçu pour l’ensemble de ses services divers et variés, mais SURTOUT avariés, plus de 150 000€ des contribuables de Saint Genis des Fontaines.
        Bon soyons clair, ce document n’intègre pas les lois du Grenelle 2, je ne parle pas de la loi Alur, et, cerise sur le gateau, ni celles de la loi Macron qui, elle, datant d’aout 2015 a complètement été occulté par ce célébrissime cabinet conseil!
        Bref, nous ne sommes pas sorti de l’auberge!
        Les derniers engagements pris par la commune en particulier ceux concernant le PLH (plan local de l’habitat) ne sont pas intégrés. A ma question toute bête mais vraiment bête : “dans qu’elle zone allez vous programmer la réalisation de ces logements ?”, j’ai reçu pour réponse : ………….???????????????????
        Donc j’ai reprit plus fort, vraiment plus fort, en indiquant que notre commune “RURALE” comportait des zones explicitement recensées comme étant d’un intérêt agricole supérieur car irriguées, précisant que ces zones devaient contenu des directives du SCOTT littoral sud, être préservées. A ma grande stupeur, monsieur Cribeillet (ancien syndicaliste agricole ,défenseur en particulier des producteurs de fruits) a répondu ; “si l’on appliquait cette directive, dans certaines communes on ne pourrait plus rien construire” Certes M Cribeillet, je comprends vos propos sauf qu’en l’espèce, à Saint Geni,s ce n’est pas le cas et des terrains il y en a partout, certains propriétaires n’attendent que ça ! qu’ils deviennent constructible !
        Pour finir, voici ma réflexion clairement indiqué lors de ce débat.
        Le document produit ce soir, base de la discussion est le PADD de toutes les communes de France, en aucune manière il n’est celui de Saint Genis.
        Madame Regond Planas souhaite prendre rapidement la tête de la commune, après tout pourquoi pas? Mais avant faudrait il qu’elle prenne conscience qu’il ne suffit pas de faire des sourires à droite et à gauche, pour être maire. Pour être maire, il faut se donner au minimum le mal de connaitre ses dossiers.
        Compte tenu de sa présentation de ce soir, concernant un document aussi important pour l’avenir de la commune que le PADD, non seulement je ne lui donne pas la moyenne, mais je pense qu’il faut qu’elle envisage sérieusement un redoublement. Qu’elle révise sérieusement les engagements de l’Agenda 21, du SCOTT littoral sud, qu’elle prenne le temps de lire l’ensemble des textes législatifs et qu’elle avance avec son temps.
        Le Grenelle est maintenant bien loin dernière nous, intégrons “Alur” “Macron” et tout ira pour le mieux, dans le meilleur des mondes

        Bon courage, je ne doute pas que vous ferez mieux la prochaine fois.
        Maintenant si vous avez besoin d’aide, pas de problème. Les conseillers de l’opposition sont disponibles, il vous suffit de créer une commission au seins du conseil municipal.

        Sylvia Mion

  7. Sylvia

    Je persiste et je signe, les tennis couverts sont d’intérêt communautaire puisque : Larroques, Montesquieu, St André, Brouilla, Villelongues etc, n’en ont pas.
    Je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions débourser un sou pour cet équipement ?
    Quand je pense que nous venons de régler près de 5 millions d’euros pour une piscine couverte. Non, non et non, je ferai tout pour que nous n’ayons pas un euro à débourser pour ce projet.
    Oui à des tennis, couverts pourquoi pas, oui à un accueil pour des stages. Encore que nous pourrions loger nos stagiaires chez les membres du club, comme pour le comité de jumelage quand nous recevons nos amis allemands.
    Ok pour la remise en état de nos rues, de nos trottoirs, pour l’aménagement des écoles.
    Le reste n’est que luxe et futilité.
    4000€ pour le CCAS et 700 000€ pour des tennis !
    Honte à nous! Ne cherchez plus, certains se la pètent avec des projets qui ne font rire qu’eux même. Si c’est l’épreuve de force qu’ils veulent, je suis certaine qu’un grand nombre d’habitants ne se priveront pas de manifester leur hostilité à ce projet, du moins tel qu’il nous est présenté.

    Sylvia

    1. claudius

      Ceci nous prouve bien une fois de plus que notre maire n’a plus le sens des priorités. Est ce une perte de facultés intellectuelles ? Un medecin nous le dirait. Notre premiere adjointe, elle, n’a aucune competences prerequises pour ce poste et cela fait des annees qu’elle le prouve. Avec le probleme de nos ecoles, l’etat général de notre village qui pourtant a été incontournable dans les Albères, ce projet de tennis…. C’est une camera cachée! Il y a peut etre possibilité de faire attesté par huissier la perte de toutes notions de la réalité. Îl y a deux ou trois etablissement ou ils seront bien. Ils pourront reprendre du poil de la bete sinon un jour ils risquent de nous proposer une piste de ski couverte. Si si ca se fait et je crois savoir qu’il y a un peu plus de 150 personnes qui pratique ce sport à st génis. C’est la betencourt mania de st génis… hi hi

  8. Odile

    Une honte, tu parles pendant des année elle n’a répondu que “oui oui” aux parents d’élèves qui attendaient plus d’effort de notre maire et de ses adjoints, et nous avons eu quoi ? RIEN. Même pas une ambiance decente et chauffée pour nos chérubins. Une honte, des incapables. Elle comme lui et eux tous. Nous sommes la risée de nos voisins. discutez en avec eux. A laroque, sorède ou perpignan notre village est considéré comme un bidonville, pire comme le Tr….. du C.. du monde. On m’a même demandé comment on n’avait pas encore mis dehors un incapable de sa trempe. Je ne vois pas de qui ils voulaient parler! Ce pauvre Michel Berdaguer doit se retourner dans sa tombe. Pourtant, il avait bien prévenu. il en reste qui se souviennent d’une fameuse discussion dans le hall de la mairie. Et vous tous ces habitants qui portez encore des oeillères. vous croyez qu’il en restera quoi de la belle image de notre village, dans 5ans?

Comments are closed.