Les bras m’en tombent !

message envoyé par formulaire – de LONGVILLE Dofrédo

Il y a quelques temps nous avions évoqué la possibilité de réaliser sur la commune une opération de nettoyage comme il s’en fait sur de nombreux villages !

Certes la proposition n’avait pas généré un enthousiasme délirant, 2 personnes s’étaient en effet portées volontaires.
On aurait pu penser que ce désintérêt était le fait d’un manque de civisme mais il est évident que ce n’est pas le cas. Nous avons réalisé il y a peu, mettant bout à bout une foule de découvertes, que c’était juste le fait d’une grande lucidité de la part des St Génisiens.

Déjà, nous avions deviné que nettoyer la Ciurède (petit bois de chênes liège) serait une opération délicate pour les « nez sensibles » tant elle sert de « crottoir » à tous les chiens d’ici ou d’ailleurs, nous en connaissons qui viennent de Laroque pour jouir de l’ombrage de ces arbres vénérables.

Il y a eu ensuite l’abominable constat dressé alors que nous avions rallié pédibus de la zone artisanale de St Genis. L’état des bas côté de la voie qui mène de la Gendarmerie à la ZA est assez inquiétant (une canette, une bouteille ou un emballage tous les mètres) mais n’a rien à voir avec celui du terrain de jeux juste avant l’autopont à peu près aussi immonde que le terrain qui longe la voie St Exupéry à la hauteur du transformateur électrique en allant au centre de tri !

Combien de personnes hantent donc ces lieux pour qu’ils soient à ce point couverts d’immondices ? Apocalypse now !
Privilégiant les déplacements pédestres, c’est mieux pour la planète et la santé, nous avons aussi noté que les abords du cimetière n’étaient pas en reste. Le collecteur déborde de vêtements, chaussures et autres objets n’ayant rien à faire là-dedans, les alentours sont recouverts de tout un bric à brac, vieux revêtement de sols, cartons etc. Il est évident que ceux qui ont déversé là leurs cochonneries ont oublié que les objets collectés bénéficiaient aux plus démunis. On peine également à imaginer que ces vêtements aient pu être portés récemment vu leur décrépitude ! Ca fait peur !

Tout cela pour dire que nettoyer le village est mission impossible et que d’avance les bras nous en tombent.
Par contre sans doute serait-il nécessaire de très vite réfléchir à ce qu’il serait possible de mettre en place avant que nous étouffions sous nos déchets !

On nous rappelle qu’il nous appartient de prendre soin de la planète que nous ne faisons qu’emprunter à nos enfants, soit mais ce ne sont pas les anciens ni les moins jeunes qui fréquentent le terrain de jeux ni les abords du centre de tri, il n’y a qu’à interroger les professionnels de la ZAC pour en être convaincu.

2 Avis sur “Les bras m’en tombent !”

  1. TINSEAU Ginette

    SUIS TOUJOURS PARTANTE, je n’étais pas là mais je suis revenue.

    1. Longville Dofrédo

      Aurais je manqué de clarté ? En ce qui nous concerne nous déclarons forfait, trop, c’est trop ! D’autant qu’après nous êtes entretenues avec un pêcheur nous avons appris que les opérations de nettoyage des berges ne rassemblaient guère plus que 3 ou 4 personnes !

Comments are closed.