De bien curieuses pratiques Saint Genisiennes !

message envoyé par formulaire.

Ayant quelques végétations à jeter, j’ai emprunté le « Chemin du compostage », pour me rendre à la déchetterie, c’est à dire El Camí de la Creu. Surprise, plus de chemin de croix ! Finis les cahots, les tressautements ! Ça roule ! Trop beau.

Le lendemain, cherchant du côté de l’ancien Camí Real, je me suis égaré sur le Chemin de la Scierie : trous, bosses, bosses, trous. J’ai bien cru y disparaître à jamais, corps et âme.
Verdun ? Beyrouth ? Non. Chemin de la Syrie ! Pardon, de la Scierie !
Pourquoi cette différence de traitement dans un même village, même si l’aspect général est la sensation d’abandon ?
Renseignements pris auprès des quelques courageux riverains, encore survivants, il s’agirait d’une sombre vengeance de la part de Monsieur le Maire envers un de ses administrés, citoyen ne méritant aucune considération, car il semblerait qu’il ne soit pas un béni oui oui. Il lui est arrivé, parfois, de désapprouver le comportement de l’édile et quelques-uns de ses projets ineptes, dispendieux autant qu’inutiles, mais lucratifs pour certains. A St Génis, c’est un crime de lèse majesté. Le village se compose de deux catégories d’individus : ceux qui baisent les pieds du seigneur, et puis les autres. En fait la plus grande part de la population, car le nombre de ceux qui le désapprouvent va croissant, et comme il n’y a jamais eu une majorité significative (encore merci à qui vous savez) cela fait du monde.
J’ai rencontré bon nombre de Maires, mais je n’en avais jamais rencontré un comme le maire de St Génis !
Haineux, méchant, fielleux, jaloux, revanchard, cupide, …bref, un élu qui n’est pas à sa place, qui n’y a jamais été. Un élu digne de ce nom tenterait d’œuvrer pour son village, pour le mettre en valeur, pour ses concitoyens, pas pour laisser un simple souvenir, simplement parce qu’il aime son clocher.
Nous n’avons pas cette chance, ni avec « la future », véritable « copié collé », ni avec la clique qui lui sert la soupe. Vite que l’on en finisse avec cet affairisme. De l’air !

5 Avis sur “De bien curieuses pratiques Saint Genisiennes !”

  1. De « Cochon de payant »

    Non content de faire payer aux contribuables de la commune des travaux non exécutés, voilà-t-y pas que le maire va leur faire payer plusieurs fois les mêmes travaux parce que mal réalisés à la première exécution !
    Ça suffit monsieur le maire de prendre les contribuables pour des imbéciles !. Vous avez annoncé votre départ dans deux ans : plus tôt serait mieux et le moins cher pour tous !

  2. Bebert

    Avec tout ce remue-ménage dans le département, espérons que le nettoyage passera aussi par Saint genis des fontaines. Je pense que parra aylagas n’est qu’une première lutte fratricide et que nous en verrons d autres. Tomber pour une construction de piscine illégale ! Ça me fait penser à notre chère première adjointe Mme Planas qui autorise celle du mas frère alors que le préfet l’avait interdite ! Je me trompe ?
    Vivement qu’un vent de justice souffle aussi sur notre village, ça fera du bien.

  3. sylvia

    Pas goudronné? Au premier orage, suivi du passage d’un tracteur allez la suite vous la connaissez, c’est bête je peux pas vous mettre le happy de l’aimable contribuable

  4. Chemin faisant

    Effectivement, non spécialiste de la confection des routes, mais sensible de la fesse, et l’œil affûté, il me semble que déjà il y a des problèmes de roulage.

    Allons, un pari : combien de temps retrouvera t-on l’état initial ??
    A gagner, une tringle à rideau.

  5. Dominique

    Que neni le chemin cami de la creu a été refait certes mais pas la partie habitée elle aussi par une élue de l’opposition. Les trous commencent a se creuser, quand on vous dit que l’entrepreneur n’a pas mis la qualité lors des travaux, vous allez bien finir par le croire, car c’est toujours le même dont il est question

Comments are closed.