Appel à la solidarité de Didier CHOPLIN

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris vient de lancer un appel aux dons auprès de la Fondation de France pour donner les moyens aux hôpitaux et personnes soignantes de faire face à l’afflux de malades du covid 19

Comment un pays développé comme la France 7ème puissance mondiale peuplée de 66 millions d’habitants en est arrivé au point que son système de santé ne peut absorber l’afflux de 10 000 personnes ?

Cela fait pourtant de nombreuses années que les hôpitaux font état de leur manque de moyens et de la saturation de leurs services. Qu’ont fait les gouvernements successifs ? Quasiment rien.

Depuis janvier 2020 et l’accélération de l’épidémie liée au coronavirus, les médecins et les directeurs d’hôpitaux ont alerté sur l’incapacité à faire face à un nombre trop important de malades. Qu’ont fait nos dirigeants ? Ils ont toujours eu un train de retard

On vient seulement de décider de multiplier les tests de dépistage alors que l’exemple de la Corée du Sud et de l’Allemagne a démontré l’efficacité d’une généralisation des tests permettant de dépister très tôt les porteurs du virus et de prendre les mesures adéquates.

On a attendu la mi mars pour commander 250 millions de masques pourtant nécessaires pour protéger tous ceux qui peuvent être en contact avec des porteurs du virus alors que le gouvernement a laissé les stocks se vider en édictant l’interdiction de leur vente trop tardivement. Et c’est pareil pour les gels hydroalcooliques.

Les exemples sont nombreux comme maintenir le 1er tour des élections municipales pour reporter juste après le 2ème tour a cause de l’épidémie. De même on a attendu que les hôpitaux du Grand Est soient saturés pour déployer un hôpital militaire. Il aurait été pourtant plus efficace de le positionner bien avant car il était évident qu’ils seraient débordés. Et on a laissé les EHPAD se débrouiller sans apporter aux résidents de ces établissements les moyens d’être protégés. Il a fallu que les directeurs parlent de 100 000 morts potentiels pour qu’enfin les personnels disposent de masques.

Lorsque l’épidémie aura cessé, il faudra que les hommes politiques rendent des comptes sur l’impréparation de la France à faire face à une épidémie et cela ne concerne pas seulement le président actuel mais aussi ceux qui l’ont précédé : Sarkozy et Hollande (pour Mitterrand et Chirac c’est trop tard).

En attendant il faut suppléer à l’incurie de nos dirigeants. Il faut répondre à l’appel à l’aide des hôpitaux.

J’ai donc décidé de reverser à la Fondation de France les économies d’essence du fait du confinement.

Voici le lien pour les dons

https://dons.fondationdefrance.org/solidarite-avec-les-soignants-et-les-plus-fragiles/~mon-don?_cv=1

Didier Choplin

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.